Prendre soin de sa pelouse toute l’année

Table des matières

La pelouse est le végétal le plus répandu en milieu urbain. Sa belle couleur verte, parfois parsemée de petites taches jaunes à l’occasion, compose notre paysage depuis toujours. Même si elle est critiquée par certains, la pelouse n’a pas d’égale pour retenir l’eau et protéger nos systèmes d’égouts lors des grandes pluies. Ses racines profondes maintiennent le sol en place, empêchant les terrains de s’éroder et de se déverser tranquillement vers la rue, et retiennent les nutriments naturellement présents dans le sol pour ne pas qu’ils se retrouvent dans les cours d’eau. De plus, elle filtre l’air et retient les poussières et autres polluants, ce qui purifie notre environnement. On estime que 2 500 pi2 de pelouse produisent assez d’oxygène pour combler les besoins d’une famille de 4 personnes pendant une année entière ! Et que dire de son confort : qui n’aime pas mettre ses pieds nus sur le gazon frais–jusqu’à 14 ºC moins chaud que les surfaces pavées–, s’y installer pour piqueniquer en famille ou pour jouer une bonne partie de soccer en toute sécurité ? Pour que la pelouse demeure belle et en santé, il faut lui prodiguer des soins pendant toute la saison de croissance, en suivant ses besoins selon le temps de l’année. Voici un petit guide pour prendre soin de sa pelouse toute l’année.

PRINTEMPS

Nettoyage

Dès que la neige est fondue et que le sol a absorbé l’eau, il faut rapidement nettoyer le terrain pour donner une chance à la pelouse de retrouver sa vigueur au plus vite. Raclez vigoureusement toute la surface gazonnée pour retirer les cailloux, l’excès de chaume, le gazon mort et les autres débris laissés par l’hiver avec un bon balai à feuilles.

Réparation

Toutes les plaques de gazon jaune ou mort doivent absolument être réparées. Elles sont des portes ouvertes pour les insectes et les herbes indésirables. Retirez tout le gazon mort, ajoutez une couche de terre à pelouse ou de compost et recouvrez de semences à gazon. Assurez-vous de maintenir le sol humide pendant les deux semaines suivant le semis.

Aération

Si votre pelouse est dure, qu’il est inconfortable de marcher dessus ou que vous remarquez que l’eau pénètre difficilement dans la terre, c’est que votre sol est trop compact et a besoin d’une aération. L’aérateur mécanique, que vous trouverez dans tout bon magasin de location d’outils, fera des trous dans votre pelouse en y extrayant des carottes de terre. Ces trous permettront d’ameublir le sol pour laisser passer l’eau et l’oxygène vers les racines de votre pelouse. Vous pourrez ensuite défaire les carottes avec un balais à feuilles pour qu’elles soient plus facilement décomposées.

Terreautage et sursemis

Le terreautage consiste à ajouter une mince couche de terreau ou de compost sur toute la surface de votre pelouse pour améliorer la structure de votre sol en y apportant de la matière organique. Pour densifier votre pelouse, ajoutez à votre terreau des semences à gazon adaptées à votre type d’ensoleillement. Maintenez le sol humide pendant deux semaines, jusqu’à germination. Une pelouse plus dense empêche les mauvaises herbes et les insectes de s’établir chez vous puisqu’ils atteignent plus difficilement la terre qui leur est nécessaire pour germer ou éclore.

Tonte

La tonte est un élément important de l’entretien de la pelouse. Au printemps, pour la première tonte de la saison, descendez les lames de votre tondeuse à environ 5 cm. Ceci permettra à la pelouse de bien respirer après les longs mois d’hiver qui lui ont laissé beaucoup d’humidité. Après, remontez vos lames à 8 cm pour toute la saison. Une pelouse plus longue résiste mieux aux intempéries et aux attaques d’insectes. Ne coupez jamais plus du tiers du brin de gazon en une seule coupe. Assurez-vous que les lames de votre tondeuse soient bien affûtées pour que la coupe soit franche et nette, ce qui évitera les blessures qui pourraient permettre aux maladies de s’installer. Laissez les rognures de tonte en place, ce sont des engrais naturels pour votre gazon. On appelle cela l’herbicyclage.

Fertilisation

Les engrais servent à nourrir la pelouse et à lui apporter ce dont elle a besoin pour croître efficacement. Il faut fertiliser à différents moments de l’année en suivant un programme de fertilisation par étapes, disponible en version naturelle ou de synthèse. Suivez toujours les instructions sur l’étiquette pour les quantités. N’en mettez pas plus, ça ne vous rendra pas service, au contraire : votre pelouse pourrait brûler et la partie qui ne peut pas être assimilée par la plante se retrouvera dans l’environnement.

ÉTÉ

Arrosage

La pelouse a besoin de 2,5 cm d’eau par semaine pour demeurer en bonne santé. Au printemps et à l’automne, cette quantité est normalement entièrement comblée par la pluie et la rosée : il n’est pas nécessaire d’arroser, sauf quand vous venez de semer. En été, lorsque la pluie se fait rare et que les températures sont très chaudes, votre pelouse peut avoir besoin d’eau. Arrosez toujours en profondeur : plus longtemps, moins souvent. L’arrosage superficiel n’encourage pas les racines à descendre profondément dans le sol. Idéalement, si votre réglementation municipale le permet, arrosez tôt le matin ou en fin de journée. Évitez d’arroser en plein jour, l’évaporation est trop importante, ou tard le soir, ce qui favorise le développement de maladies fongiques.

Si votre pelouse devient jaune et sèche presqu’entièrement, c’est qu’elle est entrée en période de dormance pour se protéger de la chaleur et de la sécheresse. Elle n’est pas morte, elle concentre seulement ses énergies sur ses racines au détriment de la partie aérienne. Ne vous inquiétez pas, dès que les températures reviendront à la normale et qu’une bonne pluie tombera, elle retrouvera sa belle couleur verte.

Fertilisation

En été, il y a une deuxième étape de fertilisation à faire. Suivez les recommandations du fabricant pour connaître le meilleur temps pour appliquer vos engrais à pelouse. Cette étape est importante puisqu’elle permet à votre pelouse d’avoir tous les nutriments nécessaires pour résister à la sécheresse, à la chaleur et aux attaques de ravageurs.

Surveillance et contrôle des insectes

C’est en été que les dommages d’insectes sont visibles et c’est aussi à cette période qu’il faut être vigilant. Prises tôt, les infestations d’insectes sont plus faciles à contrôler. Si vous constatez un changement dans l’état général de votre pelouse ou que vous voyez des insectes, venez en discuter avec nous. Nos spécialistes pourront vous aider à bien identifier le ravageur et vous donneront les moyens de le contrôler efficacement. Il pourrait être nécessaire de faire affaire avec une entreprise spécialisée en entretien de pelouse pour régler la situation. Rappelez-vous qu’une pelouse dense et en bonne santé est le meilleur moyen de combattre efficacement les infestations d’insectes.

Tonte

Laissez les lames de votre tondeuse à 8 cm pendant la saison chaude et évitez de tondre si votre pelouse est en dormance. Elle n’est pas en croissance pendant cette période et vous risquez de lui causer un grand stress en tondant.

AUTOMNE

Fertilisation

La fertilisation d’automne est très importante puisqu’elle apporte à votre pelouse tout ce dont elle a besoin pour traverser l’hiver doucement. N’attendez pas trop, il faut fertiliser alors que la pelouse est toujours en croissance.

Tonte

On doit tondre la pelouse tant qu’elle est en croissance. Jusqu’à la dernière tonte où les lames de la tondeuse pourront être baissées à 5 cm pour permettre à la pelouse de bien respirer avant l’hiver, on conserve la hauteur de tonte à 8 cm.

Réparation

Si des surfaces ont été abîmées pendant l’été, à cause des insectes ou de la sécheresse, il faut les réparer sans attendre. Tout comme au printemps, étendez une couche de terreau sur la plaque à réparer et ajoutez des semences à gazon.

Aération, terreautage et sursemis

L’automne est aussi un bon moment pour aérer, terreauter et sursemer la pelouse. Vous pouvez même le faire deux fois par année, il n’y a pas de risque à le faire plus d’une fois par saison. Ce sont d’excellents moyens de renforcer votre pelouse avant l’hiver, elle reverdira certainement plus rapidement au printemps prochain.

Ramassage des feuilles

Une couche de feuilles mortes trop imposante sur votre pelouse risque de l’étouffer ou de la faire pourrir en lui bloquant les rayons du soleil. Vous devez donc les ramasser. Vous pouvez les utiliser comme paillis dans vos plates-bandes pour protéger les racines de vos vivaces. Au printemps, la quasi-totalité aura été décomposée par la neige, le reste pourra être mis au compost lors de votre nettoyage printanier. Si vous ne souhaitez pas faire la corvée de ramassage, vous pouvez passer votre tondeuse en mode déchiquetage sur les feuilles et les laisser sur la pelouse. Ainsi réduites, elles ne feront pas d’ombre à la pelouse et serviront même à nourrir le sol. On appelle cela le feuillicyclage.

Protections hivernales

Les sels de déglaçage et autres abrasifs, le passage des équipements de déneigement et la glace peuvent endommager votre pelouse. Vous pouvez donc la protéger en installant des toiles de protection, principalement le long des rues et des allées. Prenez des toiles spécialement conçues à cet effet qui permettent à la pelouse de respirer et ne les installez pas trop tôt à l’automne; votre pelouse risque de souffrir de la chaleur. De même au printemps, dès que la neige aura fondu, il faudra les retirer sans tarder. En plus de protéger votre pelouse, les toiles de protection hivernales facilitent le nettoyage printanier.

Vous savez tout sur l’entretien de la pelouse tout au long de la saison. Trouvez tous les produits dont vous avez besoin pour en prendre soin : terre, compost, engrais, semences et autres dans notre boutique. Si vous avez besoin d’aide pour poser un bon diagnostic, n’hésitez pas à venir en discuter avec nos spécialistes !

Inscription à l'infolettre

Pour ne rien manquer de nos promotions ou des activités en magasins et pour des conseils judicieux qui vous permettront de tirer le meilleur de vos jardins, abonnez-vous à notre infolettre!

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de témoins de connexion, communément appelés cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt et réaliser des statistiques anonymes de visites.