Cultiver des fines herbes à l’intérieur

N’est-ce pas merveilleux de simplement tendre le bras et cueillir quelques feuilles de basilic bien fraîches pour les jeter dans la sauce et lui donner un goût exquis ou encore d’arracher un bouquet de menthe pour aromatiser le cocktail du soir ? Les fines herbes sont parfaites pour donner saveur et éclat aux plats cuisinés. Pour les cuisiner à l’année, vous pouvez bien sûr congeler ou sécher vos récoltes de l’été dernier, mais vous pouvez aussi cultiver votre petit jardin de fines herbes à l’intérieur toute l’année.

Que ce soit à partir de semences ou de jeunes plants trouvés en jardinerie, vous pouvez planter des fines herbes dans à peu près n’importe quel type de contenant. Non, la culture des fines herbes en pot n’est pas si facile, mais en choisissant les bonnes variétés, vous arriverez à avoir de belles récoltes à utiliser dans vos recettes préférées.

Température et humidité

La plupart des fines herbes n’apprécient pas particulièrement la chaleur. Si votre pièce avoisine les 20 ºC, c’est parfait. Si vous cultivez dans la cuisine, ce qui est fort probable considérant l’utilité de vos plantes, éloignez-les de la cuisinière ou des autres sources de chaleur. Comme elles aiment aussi l’humidité, si vous êtes capable de maintenir l’humidité relative entre 40 et 50 %, vos herbes aromatiques seront heureuses.

Luminosité

Les fines herbes ont besoin de beaucoup de lumière pour se développer sainement. Si vous avez la chance d’avoir une fenêtre orientée au sud près de laquelle installer vos contenants de fines herbes, vous n’aurez pas besoin d’éclairage d’appoint. Sinon, munissez-vous d’une lampe de culture au DEL qui reproduira la lumière du soleil et aidera vos plantes à mieux grandir. Ajoutez une minuterie et vous n’aurez même pas à vous préoccuper d’allumer et d’éteindre vos lumières !

Entretien des fines herbes à l’intérieur

Pour maintenir vos fines herbes belles et en bonne santé, arrosez-les régulièrement et assurez-vous d’enlever régulièrement les feuilles sèches ou mortes et de récolter souvent. Vous pouvez également vaporiser de l’eau sur le feuillage de vos fines herbes et autour pour faire augmenter le taux d’humidité de l’air. Une bonne fertilisation leur donnera le coup de pouce dont elles ont besoin pour produire abondamment. Les algues marines sont excellentes pour nourrir les fines herbes.

Quelles variétés choisir ?

Bien sûr, il faut choisir des fines herbes que vous aimez pour éviter le gaspillage. Pensez à ce que vous aimez cuisiner et faites vos sélections en conséquence. Aussi, il est important de savoir que certaines espèces de fines herbes fonctionnent mieux ou sont plus faciles à cultiver que d’autres à l’intérieur.

  • Le très populaire basilic est assez exigeant et demandera un suivi plus serré
  • La vigoureuse menthe doit être plantée seule dans son pot puisqu’elle est plutôt envahissante
  • La coriandre est capricieuse, en dedans comme en dehors
  • Le romarin survivra quelques semaines, mais a besoin de fraîcheur. Évitez à tout prix les pièces chaudes et préférez les semences aux jeunes plants.

Les variétés les plus faciles sont : 

  • Le laurier-sauce
  • La ciboulette
  • Le persil
  • le thym citron

La culture des fines herbes à l’intérieur est vraiment intéressante et permet de manger frais toute l’année. Même si elle demande un peu de travail, elle en vaut la peine. Demandez conseil à nos spécialistes en magasin pour savoir quel matériel utiliser et les meilleures variétés pour vous.